Les nouvelles technologies en cuisine avec les robots ménagers

Les nouvelles technologies en cuisine avec les robots ménagers

Pour moi, la cuisine 2.0 se résume à un ensemble d’électroménagers à la fois intelligents et pratiques. Le robot cuiseur se trouvera au centre même de cette révolution numérique puisqu’elle s’occupe de tout avec beaucoup d’autonomie. Elle se commande même depuis le Smartphone si besoin est.

Avec le robot cuiseur au centre de la cuisine

Le robot cuiseur constituera selon moi la pièce maitresse de la cuisine du futur. On a déjà les bases avec les modèles connectés du marché. L’autocuiseur Nutricook Connect de Seb constitue par exemple un bon départ. Il permet de réaliser des plats que l’on retrouve dans l’application dédiée. Pendant la cuisson, on peut décider de s’absenter un moment pour discuter avec une amie. Le téléphone tiendra au courant de l’avancement de la cuisson. Certains modèles déjà en vente proposent même d’analyser la cuisson. Ils diront à l’avance si la pâte va être effectivement al dente ou autre chose. Actuellement, les cafetières sont en quelque sorte les cousines surdouées des robots cuiseurs (voir ce site pour acheter un appareil).

Une firme américaine commercialise déjà une machine à café qui reçoit les commandes par SMS. En parlant de communication, les derniers appareils Whirlpool sont capables de passer des informations entre eux. Ainsi, la table de cuisson, le four et le réfrigérateur arriveront à se comprendre. J’imagine que bientôt la cuisine interactive s’articulera autour du robot cuiseur. Il proposera par exemple des recettes en fonction des réserves qui existent dans le frigo. Une fois informé sur une recette le four se mettra automatiquement en mode préchauffé.

À quoi ressemble ma cuisine 2.0 ?

La révolution numérique débarque dans notre cuisine à vitesse grand V. Pour ma part, je pense que la cuisine de demain sera une cuisine avec de moins en moins d’électroménagers. La pièce consommera ainsi le minimum d’énergie et de ressources. À l’instar du robot cuiseur, les appareils qui peuvent fusionner vont converger en des machines multifonctions. Ainsi, la chaleur dégagée par le réfrigérateur peut servir à chauffer l’eau. Alors, la cuisine du futur sera très écolo. Les plats seront alors de moins en moins carnés, mais de plus en plus verts. 

Outre l’éclairage très peu énergivore, l’ergonomie sera le point fort de la cuisine du futur. Tant mieux si l’on peut recycler sur place une partie des eaux usées. Une chose est sûre, on peut déjà faire broyer les déchets organiques avec le lombricompostage. Outre le volet écologique, la cuisine du futur sera entièrement connectée. La révolution est en marche !

    Publié le 08/08/2016
0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisse un commentaire

8301